SPECTACLE DE MARIONNETTES À L'ASTRADA

Spectacle, Marionnette, Culturelle, Musique à Marciac

astradaCollection Tourisme Gers/Jazz in Marciac
  • A 21h00.

    "WHITE DOG" de la Compagnie Les Anges au Plafond.
    Marionnettes, projections, musique.
    Jeux de lumière, projections, marionnettes et acteurs sont réunis pour réécrire en direct ce poignant récit autobiographique de Romain Garyf

    D'après le roman « Chien Blanc » de Romain Gary (éditions Gallimard)

    Avec : Brice Berthoud, Arnaud Biscay, Tadié Tuené et Yvan Bernardet (en alternance avec Jonas Coutancier)
    Mise en scène : Camille Trouvé assistée de Jonas Coutancier
    Adaptation : Brice Berthoud et Camille Trouvé
    Dramaturgie : Saskia Berthod
    Marionnettes : Camille Trouvé, Amélie Madeline et Emmanuelle Lhermie
    Scénographie : Brice Berthoud avec Margot Chamberlin
    Musique : Arnaud Biscay et Emmanuel Trouvé
    Création sonore : Antoine Garry
    Création lumière : Nicolas Lamatière
    Création image : Marie Girardin et Jonas Coutancier
    Création costume : Séverine Thiébault
    Mécanismes de scène : Magali Rousseau
    Soutien précieux : Morgane Jéhanin
    Construction du décor : Les Ateliers de la MCB
    Administration : Lena Le Tiec
    Diffusion / Presse : Isabelle Muraour

    C'est dans ce contexte violent que le couple formé par Romain Gary et son épouse Jean Seberg, recueille un chien abandonné, nommé Batka, et s'y attache. L'animal, d'apparence si douce et affectueuse n'est pourtant pas un chien ordinaire. Par moment, apparaissent chez lui les signes d'une incroyable monstruosité, d'une extrême sauvagerie : un basculement total du familier. « Mais qu'est-ce qu'il a ce Chien ? ». Commence alors une enquête pour essayer de comprendre et tenter de guérir l'animal... Jeux de lumière, projections, marionnettes et acteurs sont réunis pour réécrire en direct ce poignant récit autobiographique de Romain Gary. Au rythme d'une batterie jazz aux sonorités afroaméricaines, les grandes pages vierges de la scène se noircissent sous les yeux du spectateur dans un déroulé haletant et cinématographique, qui raconte une société meurtrie et meurtrière, aux multiples zones d'ombre. Deux ans après R.A.G.E, la compagnie des Anges au Plafond poursuit son éclairage de l'humanisme de Romain Gary en s'attelant avec force et acuité a la question du conditionnement de l'esprit humain. Quel espoir pour le rêve de fraternité et de réconciliation lorsque bêtise humaine rime avec férocité animale et quand la manipulation prend des allures de dressage ? Peut-on désapprendre la haine ?

    Plein tarif : 19€