© CCAM

Abbaye de Saint Sever de Rustan

Le petit Versailles de la Bigorre

Une façade intérieure à la Mansart

Ce qui interpelle le visiteur en arrivant dans la cour intérieure, se sont ces grandes ouvertures bien alignées et rectilignes qui confère à la façade à la « Mansart » de cette abbaye une allure tenant plus du palais que du monastère.

De la plénitude aux fastes

Protégée au titre des monuments historiques, l’abbaye bénédictine de St Sever de Rustan témoigne de l’histoire mouvementée de notre région.

L’architecture vous comble de tous les styles parcourus au cours des siècles de son histoire. L’Art roman y laisse la marque de sa plénitude, la période gothique le témoignage de sa lumière, la période classique son empreinte austère et les années Louis XV, ses fastes !

Comme posée au bout du village baigné par L’Arros, l’Abbaye fondée autour de l’an 800 lui a assuré à la fois son développement et son statut de bourg fortifié. La beauté de St Sever de Rustan et de son site ne peut que séduire les amateurs d’histoire de l’art.

Les restaurations du monument sont entreprises par le Département des Hautes-Pyrénées. Petit à petit, les décors baroques retrouvent leurs éclats et les chapiteaux historiés reprennent vie.

Un patrimoine singulier... à découvrir

Un village à parcourir

Les rendez-vous Rustanais, pour redécouvrir l’inattendu !

Les styles successifs d’architecture de l’Abbaye donne la mesure de son histoire mouvementée. Le lieu a en effet connu 5 campagnes de restauration d’envergure.

De nombreuses expositions permanentes, des salons de peintures ou de sculptures, des concerts et des animations portées également par les associations du village, sont autant de source de vie et de visite de ce monument inattendu !

Il faut noter également que le cloître de Saint-Sever fut racheté en 1890 par la ville de Tarbes. Aujourd’hui, vous pouvez l’admirer en vous promenant au sein des jardins de Massey de cette ville.

N’oubliez pas une promenade sur les rives de l’Arros en parcourant aussi le petit village de Saint Sever, et une petite pause au bistrot du pays pour un accueil incomparable d’Hélène !