© Couleur Pixabay
Vignoble IGP des Côtes de Gascogne

Les côtes de Gascogne

En bref…

Épanouie entre océan Atlantique, Pyrénées et Garonne, la Gascogne est une terre chaleureuse et conviviale qui vous invite au bonheur de faire plaisir et de se faire plaisir. C’est au cœur de cette région chargée d’histoire que le vignoble des Côtes de Gascogne se dessine sur les crêtes des paysages vallonnés (avec une surface totale de 12 000 hectares). Pas moins de 1 100 vignerons y cultivent un vignoble longtemps voué à la seule production de l’Armagnac. Ils produisent des vins gourmands qui, dans leur grande majorité sont blancs et reflètent la joie de vivre du sud-ouest.

40 ans d’histoire

C’est l’histoire d’un vignoble qui vouait depuis tout temps son activité à la production de l’Armagnac et qui, voilà 40 ans, eut le courage de diversifier sa production. La reconversion se mit alors marche : restructuration du vignoble, maîtrise des rendements, investissements importants dans les chais (notamment en vue de maîtriser la fermentation à basse température). L’objectif était l’amélioration de la qualité des vins pour conquérir le monde.

L’année 1974 marque la naissance de la dénomination « Vin de pays des Côtes de Gascogne » qui s’applique au département du Gers. C’est en 2004 que la zone de production sera étendue à celle de l’Armagnac.

En 1982, le travail de restructuration du vignoble et l’évolution dans les chais sera reconnu avec l’obtention de l’agrément « vin de pays Côtes de Gascogne ». Un décret spécifique fixe alors les conditions de production sur l’ensemble du département du Gers.

Depuis le 1er août 2009, les Côtes de Gascogne ont été reconnus et enregistrés en tant qu’« Indication Géographique Protégée ». Leurs conditions de production sont désormais définies dans un cahier des charges stricte.

Il n’a pas fallu plus de temps aux vins Côtes de Gascogne pour se tailler une part considérable sur le marché international des vins blancs. La fraîcheur et le fruité du Gascogne exaltent principalement en Europe du nord (Allemagne, Royaume Uni, Pays, Bas, Belgique…) où il jouit d’une belle reconnaissance.

Ce succès s’est construit chez les vignerons indépendants dans les caves et par leurs unions.

Quelques leaders, locomotives indispensables au développement de la filière, ont ainsi favorisé l’ouverture vers les marchés, classant ainsi aujourd’hui les Côtes de Gascogne, comme l’un des vins blancs français les plus exportés à travers le monde. Il est effectivement présent dans plus d’une centaine de pays.

Le style des Côtes de Gascogne est donné : ce sont des vins frais, légers et fruités… Et ils séduisent le monde entier !

Cépages

Plus qu’ailleurs, dans le sud-ouest de la France, les cépages océaniques et originaires du Piémont pyrénéen se sont naturellement implantés dans le vignoble des Côtes de Gascogne. Ces vins sont le fruit d’assemblages subtils entre cépages locaux (Colombard, Gros Manseng, Sauvignon en blanc et Tannat en rouge) et cépages de réputation internationale.

Cerné par des vignobles connus pour leurs vins rouges (Madiran, Saint-Mont, Fronton…) le vignoble des Côtes de Gascogne (majoritairement voué à la production de vins blancs où celle-ci en représente 85%) fait figure d’exception dans le sud-ouest viticole et marque ainsi l’une de ses différences.

Les vins blancs secs Côtes de Gascogne sont composés de Colombard, cépage roi en Gascogne (50% de l’encépagement), de Gros Maseng, d’Ugni Blanc et de Sauvignon.

Les vins blancs moelleux-doux Côtes de Gascogne sont eux à base de Gros Maseng et de Petit Maseng.

Les vins rouges Côtes de Gascogne sont quant à eux généreux et ont un caractère croquant. Ils sont composés de cépages Merlot, Tannat, Cabernets Franc et Sauvignon.

Éveil des sens

Les Côtes de Gascogne blancs secs sont de nature fruitée et tonique, à la fois acidulée et gourmande.

 Les blancs moelleux-doux offrent un bel équilibre entre acidité et sucrosité avec des arômes de fruits à chair jaune et blanche et les notes miellées s’allient pour des vins tendres et gourmands.

Les vins rouges Côtes de Gascogne dévoilent des notes de fruits rouges (framboise ou fraise), nuancées d’épices douces (cannelle) et parfois de notes fumées.

Accords mets et vins

Les Côtes de Gascogne blancs secs : Ils assurent une rare polyvalence à table. Ils peuvent ainsi être appréciés en apéritif avec un large assortiment d’amuse-bouches et s’accorder harmonieusement avec des poissons ou des fruits de mer. Avec les volailles crémées et les viandes blanches en sauce ils procurent également de bonnes synergies au palais des gourmets. 

Les blancs moelleux-doux : Leur fraîcheur inhérente a pour avantage d’apporter un heureux contrepoint à une spécialité riche comme le foie gras. Dans un même esprit de contraste, la texture onctueuse et le goût prononcé des fromages bleus trouvent en eux de bons alliés. Plus généralement, ils accompagnent tous les amuse-bouches et particulièrement ceux sucrés-salés, avec le don d’accroître leur appétence.

Les vins rouges Côtes de Gascogne : D’un abord immédiat et attrayant, le style de la plupart des rouges gascons trouve aisément sa place dans les nombreuses alliances de tous les jours ou dites « de bistrot ». Plus largement, les viandes grillées, rôties ou en sauce donnent une parfaite réplique aux rouges ayant des tanins affirmés. Le cassoulet et ses variantes trouveront là aussi un partenaire de choix.

Les rosés Côtes de Gascogne : Ils sont toniques et charmeurs et ont une vocation apéritive toute trouvée qui leur ouvre la voie à l’univers gustatif des amuse-bouches. Ils s’assortissent à merveille avec la cuisine de saison, les salades composées et les grillades.